Visiter le Népal; ce qu’il faut faire et ne pas faire.

 Community Trek

 Published On:20 Aug,2016

Namasste, Nepal Tour, Visit au Nepal

L’une des premières peurs que nous avons lorsque nous visitons un pays étranger est de savoir comment se comporter et comment être un bon invité. Beaucoup de gens ont peur d’aller dans de nouveaux endroits et de faire quelque chose qui offense les habitants du pays. Le Népal ne fait pas exception. En fait, nous avons reçu beaucoup de question afin de savoir de quelle façon se comporter plus que des questions sur la nourriture, les boissons ou ce qu’il ne faut pas faire. Nous avons donc décidé qu’une feuille de conseil rapide serait bénéfique pour tous ceux qui prévoient un trekking au Népal ou qui veulent visiter le Népal.

 

NAMASTE, d’où venez-vous?

Le mot le plus répandu au Népal est Namaste, qui est la forme la plus simple pour dire bonjour. L’utilisation du mot s’accompagne habituellement d’un signe de tête avec les paumes de la main réunies au milieu de votre poitrine avec les doigts pointant vers le haut. Namaste signifie «J’honore l’âme en vous», mais considérez-le comme un bonjour. Les Népalais adorent dire Namaste aux touristes sur les sentiers de trekking ou en périphérie de Katmandou. Les jeunes pourraient être curieux de savoir d’où vous venez et en profiteront pour vous faire une démonstration de leurs compétences en anglais. Il est fort probable qu’ils vous disent « Namaste where are you from ? » Vous pouvez converser avec eux, ils sont curieux et aiment pouvoir pratiquer leur anglais. Les Népalais n’ont pas d’hostilité envers les personnes, peu importe leurs pays d’origines.

Visite des amis et de la familleVisite des amis et de la famille

YOU’RE WELCOME NOT TO SAY YOU’RE WELCOME (Cela donne à peu près “Vous n’êtes pas obligés de dire merci” en français)

Dhanyabad au Népal (et en Hindi) signifie merci. Après une transaction ou une faveur, il est toujours agréable de dire Dhanyabad. Contrairement à Namaste, Dhanyabad n’est pas trop utilisé par les Népalais. C’est dans la culture de penser qu’il est du devoir d’une personne de fournir un service à un autre et donc qu’il n’y a pas besoin de le remercier pour ce devoir. Dans la culture occidentale et dans de nombreuses autres cultures, c’est une formule de politesse très utilisée ce qui n’est pas vraiment le cas au Népal. En sortant d’un taxi, après avoir fini une transaction commerciale ou quitté un restaurant, souriez et dites Dhanyabad. C’est tout de même correct de dire merci même si il y a peu de chance que vous l’entendiez en retour, ce qui est normal car le « de rien » n’existe pas en népalais.

Photo de groupe durant le dîner culturel à Katmandou Photo de groupe durant le dîner culturel à Katmandou 

Tenue et religion:

Abordons maintenant la chose la plus importante. Certains temples hindous ont un signe clair qui dit en anglais “l’entrée pour les Hindous seulement”. S’il y a des signes (pour les clients de Community Trek, bien sûr, nous vous en informerons), n’y allez pas si vous n’êtes pas un Hindou. Dans la majorité des temples il ne faut pas porter de chaussures à l’intérieur. Visiter avec des chaussures seulement à  Durbar Squares et à l’extérieur des temples.

 

Les Népalais adorent vous faire vous sentir spécial. S’ils mettent une guirlande de fleurs sur vous ou un tissu de coton (Khada – plus populaire dans les zones de trekking), c’est leur façon de vous accueillir. De plus, une substance en poudre rouge mélangée à de l’eau (Tika) est un autre symbole d’honneur et de l’hospitalité népalaise (c’est utilisé pour les dieux). S’ils mettent cette substance sur votre main, ils vous accueillent et vous honorent. Après tout, une des pratiques les plus populaires de notre culture est “Aatithi Deva Bhawa”: les invités sont des dieux.

 

Les touristes stressent également sur la tenue vestimentaire adéquate à avoir au Népal. Le Népal voit beaucoup de touristes chaque année et ils viennent de tous les pays. Certains aiment se promener dans la ville en short et certains aiment porter des pantalons longs pour éviter les insectes. Les hommes et les femmes portent très souvent des shorts et des t-shirts pendant les trekkings et c’est plus que correcte. Les femmes népalaises ne portent pas de shorts très souvent, mais elles ne s’attendent pas à ce que vous soyez comme elles. Ils vous accepteront comme vous êtes et seront content que vous profitiez de leur pays. Règle générale: soyez à l’aise. C’est tout.

 

Vous pensez savoir négocier?

Ce n’est pas une pratique courante de négocier les produits dans les cultures occidentales, mais vous payerez trop si vous ne négociez pas en achetant des souvenirs. Que vous achetiez un vêtement NorthFace, une roue de prière ou un châle pashmina, si le prix demandé est de 1000 roupies, 700 roupies est une bonne référence. Notre mission n’est pas d’être contre ces marchands, mais nous voulons vous protéger également. Ces articles sont tarifés en sachant que vous allez négocier, alors, négociez. Cependant il n’y a pas de négociation dans les supermarchés.

Shopping TimeShopping Time

Pourboire? Merci !

Beaucoup de gens quittent le Népal triste et peut-être est-ce pour cela qu’ils disent: “Le Népal: une fois n’est pas suffisant”. Vous deviendrez très proche du pays, de vos guides, conducteurs, cuisiniers, lors de vos expéditions. C’est en effet le charme du Népal. L’inconvénient de cela pourrait être que vous pourriez penser que le pourboire que vous donnez aux personnes qui vous ont fourni un service pourrait ne pas être suffisant. Ne vous inquiétez les népalais ne jugent jamais et sont toujours content de ce qu’ils ont.

 

Bien que cela puisse paraître intimidant pour beaucoup d’être dans une culture différente, les gens du Népal sont très ouverts d’esprit. Si vous faites quelque chose d’inhabituelle, la seule chose qui risque de se passer est qu’ils vont rigoler. Ils ne rigoleront pas de vous, mais rigolerons avec vous. Pendant que vous êtes sous notre responsabilité, vous ne devrez pas vous inquiéter de tout cela car vous nous avez. Si vous faites involontairement quelque chose qui n’est pas autorisée, nous vous le dirons et vous pourrez nous dire « ke garne » (Que faire?)!

Une volontaire dans un village éloigné du Népal, apprenant les coutumes locales. Une volontaire dans un village éloigné du Népal, apprenant les coutumes locales. 

Exploration du village de Baseri.Exploration du village de Baseri.

Visite de village népalais reclus. Visite de village népalais reclus.