L’environnement de l’Himalaya

L’Himalaya possède une grande variété d’écosystèmes uniques. Afin de tirer le meilleur parti de votre voyage, nous vous proposons d’en apprendre un peu plus sur cet endroit extraordinaire.

 

Flore :

En marchant à la campagne ou en grimpant les collines de l’Himalaya, vous pouvez rencontrer de nombreuses fleurs sauvages. Au creux d’un rocher ou à moitié caché au milieu des fougères, les fleurs poussent à peu près partout, ce qui rendra votre expérience particulièrement intéressante en terme de botanique. Arrêtez-vous et regardez soigneusement afin de trouver les fleurs sauvages et vous découvrirez une beauté désarmante. Beaucoup d’entre elles sont les ancêtres des fleurs que nous faisons pousser dans nos jardins aujourd’hui.

L’Himalaya est un trésor de fleurs car elles se développent partout dans la zone tempérée nord. Certaines d’entre elles sont uniques en Himalaya. Les collines inférieures ont un mélange de flore poussant dans un climat tempéré et subtropicale. Les plaines et les déserts ont des fleurs différentes et les zones chaudes et humides quant à elle ont une flore spécifique à leur état.

La capacité d’identifier les fleurs sauvages peut transformer un simple voyage ou une promenade en un voyage de découverte. Chaque coin ombragé, chemin forestier ou fossé prend de l’intérêt car vous chercherez dorénavant où sont cachées les plantes sauvages.

Connaître la spécificité des fleurs dans un environnement nous pousse à en apprendre plus sur les fleurs d’autres environnements proches ou lointains. Cela va également de pair avec l’envie de préserver toutes les choses sauvages dont nous avons héritées. Le fait que notre population en croissance rapide menace des habitats sauvages peut être amoindri par à une prise de conscience de l’importance de la nature et de la nécessité de la préserver.
Faune :

S’étirant sur près de 2.500 km d’est en ouest, l’Himalaya abrite des millions de personnes et des milliers d’espèces uniques. Dans l’Himalaya oriental, il y a environ 10 000 types de plantes, 750 espèces d’oiseaux et 300 espèces de mammifères – dont beaucoup ne se trouvent nulle part ailleurs sur la planète. Sans oublier les espèces emblématiques et menacées de la région qui sont:

Le tigre du Bengale, l’éléphant d’Asie, le rhinocéros à une bosse, le panda rouge, le léopard des neiges, la grue à col noir, le dauphin du Gange …

Les mammifères ne sont pas visibles facilement. L’empiètement sur leur territoire forestier par la population humaine les a forcés à reculer dans les zones protégées, où leur habitat naturel est encore préservé.

Changement climatique et conséquence :

Le changement climatique est un problème urgent. Le Népal est l’un des quatre pays les plus vulnérables du monde basé sur une évaluation de la vulnérabilité de 2010. L’adaptation au changement climatique doit être une priorité. Une coopération nationale est nécessaire pour aider les communautés pauvres à faire face et à s’adapter aux nombreuses conséquences imprévisibles du changement climatique. Les bassins hydrographiques dans les régions de montagne sont considérés comme extrêmement vulnérables aux risques d’inondations, d’érosion, de glissements de boue et d’inondations dues aux lacs glaciaires.

La vie de tous les Himalayens est affectée car ces changements climatiques vont avoir un impact sur les fermes et sur les cultures et donc sur la nourriture disponible. En conséquence, le changement climatique modifie le visage de l’Himalaya, dévaste les communautés pauvres et rend le tourisme en haute montagne de plus en plus dangereux.

De nombreuses organisations internationales travaillent pour la préservation de l’environnement de l’Himalaya et pour le soutien des communautés vivant en Himalaya.

Environment Issues:

  • Changement climatique
  • Destruction de nombreux habitats (humain et animal)
  • La disparition de nombreuses espèces animales.

When Travelling In The Himalayas Think About:

  • Ne pas amener de plastique.
  • Ne rien laisser derrière vous.
  • Essayer de ne pas avoir de contact proche avec la flore et la faune.
  • Manger local et penser global.